De moi, ici et ailleurs, dernièrement ou dans des temps plus lointains

N'hésitez pas à cocher les cases Et vous?
Pour voir des blogs sympas de d'autres blogueurs, vous pouvez aller voir les liens que j'ai mis sur mon
blog principal! (ma PAL s'y retrouve également pour les curieux!)
Pour voir tous les challenges auxquels je participe, c'est par (vous y trouverez aussi les liens vers les challenges!)

vendredi 12 juillet 2013

La salle 101 de Big Brother

Couverture 1984George Orwell
1984 (Nineteen Eighty-Four)
Science-fiction
1973(1950)
448 pages
Résumé: De tous les carrefours importants, le visage à la moustache noire vous fixait du regard. Il y en avait un sur le mur d'en face.
BIG BROTHER VOUS REGARDE, répétait la légende, tandis que le regard des yeux noirs pénétrait les yeux de WINSTON... Au loin, un hélicoptère glissa entre les toits, plana un moment, telle une mouche bleue, puis repartit comme une flèche, dans un vol courbe. C'était une patrouille qui venait mettre le nez aux fenêtres des gens.

Mais les patrouilles n'avaient pas d'importance.
Seule comptait la Police de la Pensée.
+: régime
-: angoisse
Voilà, ça faisait un moment que je voulais lire 1984 et Fahrenheit 451, et voilà que je me suis lancée dans le premier, avec de grandes attentes.
Tout d'abord, j'ai trouvé le style d'écriture très agréable. Et, bien qu'il n'y ait peu de distinction entre l'histoire et le livre que Wilson lit, la transition passe très bien. 
Cependant, j'ai trouvé que je ne ressentais pas de réelle angoisse, et ce, même pour la salle 101 (notez que je n'aime pas du tout la traduction room one-oh-one en salle un-oh-un qui ne fait pas crédible dans le langage francophone) lorsque j'ai su ce qui s'y passait. De plus, j'ai trouvé un peu long qu'on plonge dans le coeur de l'histoire. 
Par contre, j'avais regardé la date d'écriture, et je dois dire qu'Orwell a très bien dépeint une société imaginaire qui aurait très bien pu advenir, et je crois que rien que pour cet aspect le livre vaut le détour, même si parfois il se rapproche d'un essai par des airs politico-philosohiques, bien que ces considérations soient essentielles dans ce livre pour nous faire réfléchir. 
Bref, j'aurais aimé ressentir plus d'angoisse face à la société dépeinte, mais j'ai tout de même été contente de découvrir cette oeuvre. 
Ce livre a été lu dans le cadre de: 




 

6 commentaires:

  1. Tu sembles avoir apprécié plus que moi ! ;)

    J'ai eu beaucoup de mal à le terminer dans mon cas...

    RépondreSupprimer
  2. Je l'ai lu il y a longtemps et j'en garde un très bon souvenir :) Je comptais d'ailleurs le relire avant la fin de l'année !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu apprécieras ta relecture!

      Supprimer
  3. je comprends qu'il faille le lire car l'univers dépeint par l'auteur est vraiment bien travaillé mais en dehors de ça je n'ai pas été particulièrement emballée.. je trouve qu'il manque quelque chose

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. l'angoisse, l'attachement aux personnages peut-être?

      Supprimer

N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage en répondant à la question et/ou en laissant un commentaire pour confronter nos avis ou mentionner que je vous ai donné envie (ou pas) de découvrir ce titre! Cela me fera plaisir de voir ce que vous en pensez :)