De moi, ici et ailleurs, dernièrement ou dans des temps plus lointains

N'hésitez pas à cocher les cases Et vous?
Pour voir des blogs sympas de d'autres blogueurs, vous pouvez aller voir les liens que j'ai mis sur mon
blog principal! (ma PAL s'y retrouve également pour les curieux!)
Pour voir tous les challenges auxquels je participe, c'est par (vous y trouverez aussi les liens vers les challenges!)

jeudi 22 novembre 2012

Périls en forêt amazonienne

Claudine Douville
Mission sacrée, tome 1: Les esprits de l'Amazonie
Aventure, littérature québécoise
2012
439 pages
Résumé: Nate Carrick entreprend une quête pour honorer une promesse faite à son ami des années plus tôt : lui venir en aide lorsqu'il en aurait besoin, quels que soient le moment ou les motifs.
Nate doit aller chercher aux quatre coins de la planète des statuettes sacrées cachées depuis des siècles. Le moment est venu de les réunir. L'une d'elles est en terre navajo, les trois autres sont dans la boue, le sable et la neige. Les Esprits de l'Amazonie, le premier des trois tomes de la série Mission sacrée, se passe en Amazonie. Remplie de rebondissements, cette aventure en mettra plein les bras à Nate.
+ : jungle
- : coupure

À la fin de l'été, j'apprenais que je gagnais des livres dans le cadre du challenge D'un océan à l'autre, et que je devais choisir parmi une liste fournie par le groupe Librex, principalement des éditions Libre Expression, deux livres. Je les remercie d'ailleurs. Et comme la thématique amazonienne m'attirait, ainsi que le résumé qui me promettait de belles aventures, ce titre fut choisi.
Et je dois dire que, n'ayant pas relu le résumé, j'ai été déstabilisée dans les premiers chapitres, ne m'attendant pas du tout à voir Nate et Aigle noir lors d'une mission des forces spéciales en Afghanistan. Peut-être aurait-il mieux valu que ce fut un long prologue puisque, même si on retrouve beaucoup d'aventures, on ne retrouve pas le rythme effréné de cette mission spéciale. Cependant, on ne peut pas l'enlever puisque cette mission explique pourquoi Aigle noir (Lapahie) fait appel à Nate pour mener la quête que ce Navajo devrait mener, mais qu'il déleste sur son ami à cause de sa maladie. Et c'est ainsi que Lapahie invite son ami à venir le visiter dans la vallée des Navajo, où Aigle noir apprendra à Nate que le Dineh (sorte de conseil des Navajo) a reconnu des signes qu'il est temps de confier à un Navajo d'aller récupérer les statuettes confiées autrefois à trois autres clans. Et avec l'accord du conseil, Aigle noir confie cette tâche à Nate, qui accepte, se rappelant sa promesse, et aussi parce qu'il aime l'aventure. 
Mais Nate n'entend pas embarquer sa compagne et journaliste Laura, quand il reçoit un appel pour lui dire que sa dulcinée à disparu dans la forêt amazonienne. Et c'est ainsi que, plutôt que de se rendre dans le Sahara, Nate partira au Pérou pour trouver Laura avant de partir à la découverte de la statuette qui aurait été confiée aux Yagua, une tribu habitant dans la région péruvienne. Cependant, j'ai trouvé que la recherche de Laura était un peu longuette et aurait pu être décrite avec un rythme plus effréné. Mais comme il est difficile d'avancer dans une jungle touffue et que certains personnages rencontrés auront une importance, je pardonne ce détail. Aussi, j'ai trouvé qu'il était parfois difficile de s'y retrouver dans le passé de nos deux tourtereaux puisque je ne me suis rendue compte qu'à la moitié du livre environ que Laura était également dans Une histoire de cowboy, auparavant cité, mais qui ne gênait pas à la compréhension du texte. (J'ai même dû chercher où il avait cité auparavant puisque je ne lis pas toujours les notes de bas de page.) Bref, j'aurais aimé que les notions du passé soient un peu plus élaborées puisque je ne comprenais pas certaines références, et ce même si elles ne sont pas si nombreuses. Malgré tout, j'ai trouvé que les passages concernant Laura étaient empreints de plus d'émotions lors de la quête de la statuette, et cela m'a plu. 
Ensuite, concernant la quête de la statuette, j'ai aimé rencontrer les Yaguas et voir les questionnements de Nate face à la véracité des visions, des légendes de cette tribu. Et de plus, les informations sur ce qui est advenue de la statuette confiée aux Yaguas sont mentionnées habilement dans l'écriture des dialogues, sans donner un caractère scolaire à ces informations. Bien sûr, je ne suis pas experte dans leurs traditions, mais j'ai aimé le côté légendes, traditions et coutumes de ce peuple indigène, qui est exploité sans trop en faire. 
Également, tout le long du récit, on sent la présence des périls de la jungle, qu'ils soient animals ou, puisqu'ils ne sont pas seuls dans cette mission sacrée, humains, à travers cette dense forêt comme le montre la couverture. Et la saison des pluies en novembre réussit à donner quelques péripéties liées à ce printemps péruvien. De plus, on voit également la barrière de la langue un peu avec quelques mots d'espagnol glissés ici et là. Au début, j'aurais aimé que certains dialogues soient écrits davantage dans cette langue au lieu de lire que tel personnage le disait en espagnol. Or, au final, j'ai trouvé que les dialogues ne nécessitaient pas tant d'espagnol de plus que ce qu'il y en a, surtout qu'il y a des passages où les personnages parlent le yagua. 
Au final, j'ai trouvé les personnages plutôt bien développés et l'histoire, même avant le dernier passage qui enrage par son rebondissement inconnu, m'avait donné le goût de connaître la suite plus tard. Aussi, même si on mentionne souvent Aigle noir, j'aurais préféré qu'il soit beaucoup plus présent, car après tout, c'est grâce à lui qu'il y a une quête. Donc, pour moi, ces derniers paragraphes n'étaient pas nécessaires pour donner le goût de poursuivre l'aventure. Bref, sans être un coup de coeur, j'ai trouvé que c'était une histoire avec assez d'aventures et qui était agréable à lire. 
Aussi, j'oubliais de mentionner que même si j'aurais préféré un aigle aux fourmis pour les séparations dans les chapitres, j'ai beaucoup apprécié l'image qui peut personnifier un Yugua en fin de chapitre, rendant le design du livre intéressant.
Et, en plus du À la découverte du Québec dans lequel s'insère cette lecture, voici les autres challenges dans laquelle elle s'insère :






2 commentaires:

  1. Ce roman m'attire beaucoup ! Un de plus pour ma wish, le père Noël va avoir l'embarras du choix :)Merci de ta participation^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il ne sera pas trop dur à trouver outre atlantique! Et ravie de te l'avoir fait découvrir!

      Supprimer

N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage en répondant à la question et/ou en laissant un commentaire pour confronter nos avis ou mentionner que je vous ai donné envie (ou pas) de découvrir ce titre! Cela me fera plaisir de voir ce que vous en pensez :)