De moi, ici et ailleurs, dernièrement ou dans des temps plus lointains

N'hésitez pas à cocher les cases Et vous?
Pour voir des blogs sympas de d'autres blogueurs, vous pouvez aller voir les liens que j'ai mis sur mon
blog principal! (ma PAL s'y retrouve également pour les curieux!)
Pour voir tous les challenges auxquels je participe, c'est par (vous y trouverez aussi les liens vers les challenges!)

mardi 26 juin 2012

Une quête ontarienne

Hélène Brodeur
Chroniques du Nouvel-Ontario, tome 1: La quête d'Alexandre
roman historique
2011 (1981)
376 pages
Résumé: Au début du 20e siècle, la construction du chemin de fer amène la découverte d’importants gisements d’or et d’argent dans le Nouvel-Ontario. De partout, prospecteurs, aventuriers, bûcherons affluent vers cette région sauvage, y compris le fils aîné du forgeron d’un petit village au Québec qui disparaîtra dans des circonstances mystérieuses. Alexandre, son frère cadet, partira à sa recherche en ce pays neuf, plein de périls et de promesses.

Voilà, j'ai croisé ce titre pour la première fois dans le cadre du masse critique Québécois sur Babelio, mais je n'avais pas été retenue pour ce titre. Cependant, le côté historique m'avait attiré et j'ai pu me le procurer en librairie. Et je dois vous dire que je n'ai pas été déçue par cette histoire, même si j'en ai pas un réel coup de coeur! Que voulez-vous, je suis difficile!
Cependant, dans la quête que vit Alexandre, on sent très bien que
Le dicton c'est : neuf mois d'hiver, trois mois de mauvais temps. 
De plus, dans sa quête, Alexandre croise des gens qui ont croisé son frère dont il n'a pas de nouvelles depuis le feu qui a ravagé cette région et j'ai bien aimé les Métis qu'il a croisés et qui lui ont servi de guide. De plus, j'ai grandement apprécié tous les petits éléments historiques que l'auteure dissémine ici et la. On voit aussi les relations entre les catholiques et les protestants qui colonisent ce nouveau territoire, et c'est intéressant de pouvoir comparer les convenances de l'époque. De plus, le côté du travail est intéressant et on voie différents choix qui s'offraient aux différents prospecteurs. Cependant, ce qui fait que ce n'est pas un coup de coeur, c'est que j'ai trouvé que ça coupait beaucoup trop sec entre la première et la deuxième partie, et que le côté Amérindien aurait pu être davantage exploité. De plus, à la fin, j'ai trouvé que certaines choses étaient expédiées rapidement alors que d'autres avaient mis du temps à pouvoir se mettre en place. Cependant, le style de l'auteur était très agréable à lire et j'ai lu ce roman en peu de temps, car j'avais hâte d'y revenir. Bref, j'ai bien apprécié cette lecture qui m'a permis d'en apprendre sur la colonisation du Nouvel-Ontario.

- Le désastre, il est dans vos sales têtes de crétins, cria le docteur au comble de la colère. J'ai fait sonner l'alarme pour épargner vos misérables vies. Idiots! Imbéciles! Vous émigrez de pays lointains et vous apportez dans vos bagages les mêmes querelles qui vous rendaient la vie impossible là-bas. [...]



Lu dans le cadre des challenges suivants:

2 commentaires:

  1. Je l'ai lu moi aussi! Je vais mettre ton billet en lien à la fin du mien!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cool, je vois que tu as bien apprécié également!

      Supprimer

N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage en répondant à la question et/ou en laissant un commentaire pour confronter nos avis ou mentionner que je vous ai donné envie (ou pas) de découvrir ce titre! Cela me fera plaisir de voir ce que vous en pensez :)