De moi, ici et ailleurs, dernièrement ou dans des temps plus lointains

N'hésitez pas à cocher les cases Et vous?
Pour voir des blogs sympas de d'autres blogueurs, vous pouvez aller voir les liens que j'ai mis sur mon
blog principal! (ma PAL s'y retrouve également pour les curieux!)
Pour voir tous les challenges auxquels je participe, c'est par (vous y trouverez aussi les liens vers les challenges!)

dimanche 19 mai 2013

Voyages sans passion

Jonathan Swift 
Les voyages de Gulliver (Gulliver's Travels)
Classique
1997(1721)
387 pages
Résumé:Gulliver est une figure légendaire. Le mot "Lilliputiens" est devenu un nom commun. Classique parmi les classiques, ce livre est un roman de genre : un héros embarqué sur un navire qui fait naufrage échoue sur une île... Dès lors, tout est possible, surtout les choses les plus extraordinaires. C'est une fabuleuse occasion pour un écrivain de déployer tous les trésors de son imagination, et Jonathan Swift n'en manque pas. Dans la première partie, son héros se retrouve prisonnier d'un peuple minuscule. Après avoir vécu moult péripéties, il rentre chez lui, mais le démon de l'aventure le pousse à repartir. Comme les naufrages étaient nombreux à l'époque (on est à l'aube du XVIIIe siècle), le voilà derechef poussé par les flots vers un autre pays surprenant. Mais, cette fois, c'est lui qui est nain parmi des géants.
+: îles
-: satire
Voilà, j'avais déjà une petite idée de cette histoire en ayant vu une adaptation (et peut-être lu une version très abrègée illustrée), mais j'étais curieuse de connaître l'histoire intégrale, d'autant plus que je me devais de le lire dans le cadre de La face cachée des Disney. Alors, je m'y suis lancée, mais malheureusement, je n'ai pas apprécié ma lecture comme je l'aurais voulu.
Oui, les péripéties vécues par Gulliver sont un peu palpitantes et il est intéressant de le voir décrire les créatures qu'il rencontre ainsi que leur mode de vie. 
Cependant, l'auteur le dit lui-même:
j'ai écrit sans passion, sans préjugé, sans mauvaise volonté
et le sans passion se ressent. Oui, Gulliver dépeint la société anglaise à laquelle il revient entre ces voyages pour retrouver sa patrie l'Angleterre, mais il dépeint cette société anglaise sous un jour satirique, sans qu'on y ressente un peu d'humour et on a l'impression de lire un essai et non un roman d'aventures. 
Bref, vous l'avez compris, je suis déçue de la lecture de cet intégrale et je crois que j'aurais apprécié davantage un abrégé qui aurait plus mis l'accent sur les rencontres avec les créatures du voyage dans les îles plutôt que sur le fait de dépeindre l'Angleterre.
J'ai lu ce titre dans le cadre des challenges suivants: 







4 commentaires:

  1. je ne l'ai jamais lu en entier mais les quelques extraits que j'ai lu me font comprendre ton ressenti

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. surtout si tu as lu les extraits "politiques"

      Supprimer
  2. Je crois que je l'ai pas lu en entier, non plus, car je devais le rendre à la bibliothèque... mais j'avais lu plus que la moitié. J'ai trouvé l'histoire sympa même si assez répétitive. ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. est-ce que c'était l'intégrale ou un abrégé?

      Supprimer

N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage en répondant à la question et/ou en laissant un commentaire pour confronter nos avis ou mentionner que je vous ai donné envie (ou pas) de découvrir ce titre! Cela me fera plaisir de voir ce que vous en pensez :)