De moi, ici et ailleurs, dernièrement ou dans des temps plus lointains

N'hésitez pas à cocher les cases Et vous?
Pour voir des blogs sympas de d'autres blogueurs, vous pouvez aller voir les liens que j'ai mis sur mon
blog principal! (ma PAL s'y retrouve également pour les curieux!)
Pour voir tous les challenges auxquels je participe, c'est par (vous y trouverez aussi les liens vers les challenges!)

mardi 30 avril 2013

La femme venue de chez les Autres

Jean M. Auel
Les enfants de la Terre, tome 1: Le clan de l'ours des cavernes (The Clan of the Cave Bear)
Historique
2002 (1980)
544 pages
Résumé: Il y a 35 000 ans, une longue période glaciaire s'achève et la Terre commence à se réchauffer.
Lentement, durant des millénaires, l'homme s'est peu à peu dégagé de la bête et il apparaît à peu près tel qu'il est aujourd'hui. Il connaît l'outil, le feu, le vêtement. Il fabrique des armes pour chasser, aménage des grottes pour s'abriter. Dans le chaos de la nature, il est parvenu à créer un peu d'harmonie.
En ces premiers temps du monde, Ayla, une fillette de cinq ans, échappe à un tremblement de terre et se sort des griffes d'un lion pour se réfugier auprès d'un clan étranger. On l'adopte. Très vite, les gestes et les paroles d'Ayla suscitent l'étonnement et l'inquiétude.
Voilà, cela fait quelque temps que je veux lire ce livre, et je l'avais déjà emprunté, sans prendre le temps de le lire. Cependant, la nouveauté Historique des Baby-challenge m'incitait à le réemprunter encore une fois avec plus de motivation pour l'entamer. Et de plus, à ce moment, Parthenia lançait une LC sur ce tome, regroupant ainsi quelques conditions pour finalement véritablement me mettre. Alors, même si c'est loin d'être un coup de coeur, j'ai apprécié cette lecture.
Tout d'abord, j'ai trouvé certaines longueurs au récit, mais je ne saurais dire à quoi elles étaient dues précisément, et j'ai eu du mal à embarquer dans l'histoire même si je la trouvais intéressante, car je craignais que ça tourne en rond, ce que je crains toujours pour la suite de la saga. De plus, j'ai parfois eu l'impression qu'une relation conflictuelle d'Ayla (vous serez deviner laquelle) piétinait et qu'il n'y avait pas d'avancées de ce côté, l'auteure nous faisant toujours voir le côté jaloux de l'homme envers Ayla.
J'ai également parfois eu du mal à me retrouver dans les personnages et les relations des foyers, ce qui m'a empêché de m'attacher à ces personnages du clan. Cependant, pour les principaux qui touchent "la famille" d'Ayla, on s'y retrouve aisément et on prend plaisir à suivre la façon dont Ayla s'y intégrera et les doutes de certains face à ce qu'elle soit véritablement une femme du Clan. 
Lorsque les malheurs la frappent, on se prend à imaginer la façon dont elle s'en sortira, ce qu'elle réussira également à comprendre grâce à son totem puissant ou grâce à ses déductions qui la rendent distinctes aux yeux du clan. Ainsi, on la suit dans ses péripéties et dans ses envies d'être admise au sein de ceux qui l'ont adopté, et d'être admise en étant respectée. 
De plus, j'ai bien apprécié le côté historique et mythique avec ses rapports aux esprits, ses cérémonies, les moeurs qui nous sont montrés et donnent de la véracité au récit tout comme le font aussi les différents outils qui sont taillés et les plantes qui sont utilisées pour traiter les maux. 
Bref, bien que j'ai trouvé certaines longueurs et n'ait pas plongé aisément dans l'histoire, c'est une histoire qui m'a plu. 

En plus de la LC organisée par Parthenia, j'ai lu ce titre dans le cadre des challenges suivants: 




16 commentaires:

  1. Je suis contente que le livre t'ait finalement plu... :)
    Comme toi, je me suis un peu perdu dans les prénoms qui se ressemblent tous un peu...
    Pour ma part, j'ai été fasciné par la résurrection très réussie de ce monde disparu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi de l'avoir organisé.
      Et oui, sa reconstruction est très réaliste

      Supprimer
  2. Coucou, moi aussi, embarquée par Parthénia, je me suis replongée dans les aventures d'Ayla: http://koelire.eklablog.com/le-clan-de-l-ours-des-cavernes-de-jean-m-auel-a84194986

    Moi, les prénoms ne m'ont pas gênée, mais comme toi j'ai été touchée par l'impression que les sentiments (jalousie, envie, désir de domination) n'ont apparemment pas changés en 35 000 ans!

    RépondreSupprimer
  3. J'ai lu cette saga il y a longtemps. J'aimais beaucoup. Ce n'est plus trop mon genre de lecture mais j'y repense avec une certaine nostalgie. Les 3 premiers sont vraiment très bien, après cela s'étiole je trouve.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je verrai si j'aurai le même sentiment que toi pour la suite de la saga!

      Supprimer
  4. C'est un livre que j'ai lu il y a plus d'une dizaine d'années (peut-être même 15 ans) et j'avais beaucoup aimé. C'est vrai que ce tome 1 est peut-être moins passionnant que les suivants mais c'est quand même intéressant à lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. moins passionnant que les suivants! Bon, je prévoyais déjà lire la suite, mais je ne savais pas quand! Avec ce commentaire, ça risque d'être d'ici la fin de l'année :)

      Supprimer
  5. Une période originale, encore peu représentée dans la littérature ! Merci ;)

    RépondreSupprimer
  6. J'avais plutôt l'impression que la relation conflictuelle évoluait tout du moins du côté d'Ayla, elle change d'attitude au fur et à mesure qu'elle grandit et qu'elle apprend mais malheureusement, le résultat ne change pas, c'est vrai, il y a toujours cette haine, cette peur, cette jalousie, cette volonté de soumettre même si ce n'est pas toujours à cause des mêmes choses... (pas sûre que je m'exprime bien... :-( )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je comprends ton point de vue! :)

      Supprimer
  7. Je n'ai vraiment ressenti aucune longueur et trouvé au contraire que les descriptions étaient magnifiques.
    Pour la relation conflictuelle, il me semble qu'il y a une évolution importante au moins du côté d'Ayla au fur et à mesure qu'elle devient adulte. Ce qui fait que je n'ai pas ressenti non plus le côté "tourne-en-rond". Et puis ce conflit est un des fils conducteurs.
    Dans l'ensemble, j'ai plus apprécié que toi ce roman. Mais il en faut pour tout le monde :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au moins, ce n'est pas une déception pour ma part. Et d'ailleurs, sans trouver les descriptions étaient merveilleuses, il ne me semble pas avoir trouvé qu'elles étaient la cause des longueurs! Peut-être que les longueurs étaient la cause que je n'étais pas aussi emballée que je voulais tout simplement :P

      Supprimer
  8. Je connais de titre, mais je n'ai pas envie de me lancer dans ce genre de lecture pour l'intant. Sûrement plus tard ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est certain que si tu n'en as pas envie en ce moment, il vaut mieux la remettre à plus tard. Et même si je n'ai pas eu de coup de coeur, je la recommande :)

      Supprimer

N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage en répondant à la question et/ou en laissant un commentaire pour confronter nos avis ou mentionner que je vous ai donné envie (ou pas) de découvrir ce titre! Cela me fera plaisir de voir ce que vous en pensez :)