De moi, ici et ailleurs, dernièrement ou dans des temps plus lointains

N'hésitez pas à cocher les cases Et vous?
Pour voir des blogs sympas de d'autres blogueurs, vous pouvez aller voir les liens que j'ai mis sur mon
blog principal! (ma PAL s'y retrouve également pour les curieux!)
Pour voir tous les challenges auxquels je participe, c'est par (vous y trouverez aussi les liens vers les challenges!)

mercredi 10 avril 2013

Que reste-t-il d'une vie?

Couverture Tout PasseBernard Comment 
Tout passe 
Nouvelles
2012
144 pages
Résumé:Une vieille dame qui s'apprête à partir avec ses secrets, dans le calme d'une piscine. Un fils qui s'interroge sur un père qu'il n'a pas connu ou presque. Un veuf qui enterre méthodiquement sa richesse. Les conséquences d'une fausse annonce. Un lecteur dans une bibliothèque numérique, par temps de panne électrique. Dans chacun des neuf récits qui composent ce livre, des bribes de passé se dévoilent, et une interrogation se pose, sur le futur et ce qu'il convient de lui transmettre ou non.

Que retient-on d'une vie ? De sa propre vie ? Qu'en restera-t-il ? Quelles traces laisser ? Comment infléchir le destin ? Dans un monde qui change, où la continuité est peut-être une illusion qui fait naufrage, les personnages inventés par l'auteur essaient de faire le point (comme on dit aussi d'une caméra). Pas forcément pour y voir clair. Mais pour garder les yeux ouverts, avant la nuit, et dans la nuit.
J'aime bien lire des recueils de nouvelles à l'occasion et un partenariat avec Livr@ddict et les éditions Points, que je remercie d'ailleurs, m'a permis de découvrir ce recueil de Bernard Comment. Je n'ai pas été éblouie par les nouvelles, mais j'ai pris plaisir à découvrir ce recueil où on voit la précarité de la vie et de ce qui la compose. J'ai bien sûr apprécié certaines nouvelles davantage que d'autres.
Pour Flottement, j'ai trouvé qu'il s'agissait plus d'une réflexion sur la vie et ses secrets qu'une nouvelle sur cette thématique, et la chute ne m'a pas convaincue. 
Cependant, malgré cette mauvaise première impression, j'ai aimé voir la distance, la mort dans Un fils dont la chute m'a laissé songeuse, chose que j'apprécie dans la nouvelle. Bref, une nouvelle qui fait réfléchir et dont on a vu la rencontre tranquillement.
Dans Hors-jeu, j'ai trouvé les phrases longues, trop longues, et même si cela ne me dérangeait pas dans les autres histoires, j'ai trouvé qu'ici, ce style ne servait pas l'histoire. Je l'ai trouvée bof, malgré une thématique de soccer qui aurait pu me plaire. 
Fugue m'a un peu déstabilisée avec un changement de forme où des astérisques marquent des passages d'une scène à l'autre, ce qui n'était pas le cas dans les autres nouvelles. Cela donne un autre souffle au recueil et j'ai trouvé cette nouvelle intéressante, même si je ne suis pas certaine d'avoir compris la chute. 
Même si j'ai trouvé Ne rien laisser un peu longue, j'ai aimé le thème de cette nouvelle et j'avais hâte de voir la chute et s'il y aurait un changement dans les relations de cet homme. 
Pour L'annonce, j'ai eu un peu de difficulté à saisir ce qui se passait, et j'ai surtout adhéré aux dernières pages où on comprend mieux. Cependant, je n'ai pas saisi le dernier paragraphe qui m'a semblé déconnecté du reste de la nouvelle, surtout que je trouve que la dernière phrase de l'avant-dernier paragraphe aurait très bien pu convenir comme chute. 
Pour En mer, j'avoue ne pas avoir accroché à cette nouvelle. 
Cependant, après ne pas avoir accroché à En mer, j'ai pris plaisir à découvrir le portrait dressé dans Corrections et à voir le dilemme face aux manuscrits et à l'avis qu'un musée pourrait en avoir. J'ai donc bien aimé cette nouvelle et je crois que c'est celle qui m'a le plus marquée dans le recueil. 
Et pour terminer le recueil, je dois dire que j'ai trouvé que En panne semblait être un étalage de connaissances, et comme cela m'a dérangée, je n'ai pas su m'imprégner dans l'histoire. 
Bref, chaque nouvelle de ce recueil a ses forces et ses faiblesses, et j'avoue que je serai intéressée à le relire dans quelques années pour avoir une autre impression avec une autre expérience de vie. Même si les phrases sont souvent longues, j'ai trouvé qu'en général, elles étaient fluides et que leur longueur ne nuisait pas aux nouvelles. Bref, j'ai bien apprécié ce petit recueil de nouvelles et je remercie à nouveau la team Livr@ddict et les éditions Points pour m'avoir permis de le découvrir. 
Le cercle Points - Créateurs de lecteurs  
Ce recueil de nouvelles a aussi été lu dans le cadre de :


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage en répondant à la question et/ou en laissant un commentaire pour confronter nos avis ou mentionner que je vous ai donné envie (ou pas) de découvrir ce titre! Cela me fera plaisir de voir ce que vous en pensez :)